la journée de festidoyenné

C’est fin août-début septembre 2012, au retour des vacances que l’idée est lancée par ce CODO ( Conseil de Doyenné , regroupant les 4 paroisses et les services et mouvements du Denaisis) : proposer aux chrétiens une journée spéciale qui donnerait le goût à tous de partager avec les autres.

 

En octobre 2012, ce sont une soixantaine d’acteurs qui approuvent la démarche, et depuis, ils sont plus de cent à s’engager d’une façon ou d’une autre, via des commissions. La commission réflexion a pour but de faire connaître toutes les associations de lien social ou de solidarité ; l’intergénération veut mettre à l’aise chaque âge de la vie mais aussi réaliser un partage entre les générations ; la liturgie permettra de vivre des moments forts avec Monseigneur Garnier mais aussi une simple présence et un endroit de prière ; la commission patrimoine veut mettre en valeur le patrimoine humain ; la convivialité et la communication se présentent d’elles-mêmes, mais sont les maillages essentiels pour que tout se passe au mieux.

 

Le lieu : avec le classement de l’Unesco et les 20 ans du tournage de Germinal, Arenberg  se voit être un bon endroit .

Tout s’affine jour après jour et déjà la joie de travailler avec d’autres venant de paroisses, de groupes humains au-delà des « clochers » habituels, est contagieux de la chance du « Vivre ensemble ».

 

Le 21 avril est là. Le site est prêt avec aussi ce souci de vivre les préparatifs ensemble, que cette belle journée soit ouverte à tous, croyants ou non, avec une gratuité dans la rencontre.

 

Des tentes permettent de découvrir de façon ludique et pédagogique les différentes associations : le point d’eau, le CCFD, les secours catholique-islamique-populaire, la Cimade,  les centres sociaux…

Une visite du centre minier d’Arenberg se fait et les personnes découvrent cette solidarité dans une vie difficile.

Des jeux gratuits sont lancés pour chacun et des défis fous réunissent des familles inter-âges : à chaque fois gagnants et gratuitement. 

Yves Ravalard, président du Secours Catholique région Nord  témoigne lors d’un exposé –débat de  "osons construire ensemble une société fraternelle"

La convivialité offre un café chaud pour se réveiller le matin puis permet dans l’après midi que chacun goûte aux spécialités des autres (platzek, accras, spécialités marocaines ou camerounaises…).

Même la messe du matin présidée par Monseigneur Garnier  commençait par un chant inventé pour cet évènement « donnons-nous la main » et dans le mot d’accueil : "Quand je fais les choses tout seul, je ne suis signe que de moi; Et quand je fais les choses, même les plus insignifiantes, avec d'autres, je suis le signe d'un AUTRE. »

 

Cette journée n’est qu’une première : dès les premiers mois de préparatifs et encore plus maintenant, elle en appelle d’autre, ailleurs… Des idées sont déjà là, soyez en certains !

 

 

La commission Intergénération

Elle propose des ateliers pour les enfants-jeunes adaptés à chaque âge matin et après-midi. Des jeux anciens (grenouille , billard hollandais, etc…) sont là pour l’après midi et les enfants peuvent se confronter aux adultes. Des lots sont offerts aux joueurs.

L’après midi, des défis à des groupe de quatre personnes de tout âge sont proposés sur inscription avant treize heures.

 

La commission Patrimoine

Deux visites de deux groupes de 50 personnes sont proposées au centre minier, de façon gratuite.

 

La convivialité.

Outre le café du matin (gratuits) et des boissons à prix coûtants le midi, c’est un super goûter multiculturel qui est proposé à partir de 15h : spécialités chtis, polonaises, italiennes, portugaises, camerounaises, marocaines … attendues.

 

La commission Réflexion

Découverte sous forme de Rallye entre 5 tentes matin et après midi

Diaconia : santé, délégués Diaconia  (Rassemblement National sur le service et la fraternité de l’Eglise de France).

Economie solidaire : ADASE, Capucine, Cigales.

Educatif : Centre Sociaux, Lycée JP.II

Précarité humanité : ATD Quart Monde, Point d’Eau, logement, Secours Islamique, Secours Populaire, Emmaüs, CCFD, CIMADE, Restos du Cœur, Pain d’Epice. Santé.

Idées neuves-spiritualité  : Entre Femmes, interculturel, Mam’Jo, CMR, Vivier, MCR, Mada Bemiray, Amadeus.

 

 

15h intervention de Yves Ravalard

Un titre : "Quelle est la vision du Secours Catholique dans le développement social des territoires ?"  :

 dialogue avec Edith Bisiaux, les questions principales pourraient être :

- qui êtes-vous ? un universitaire, catholique engagé dans les Equipes Notre-Dame et les CEAS, et aujourd'hui au Secours Catholique

- quelles sont vos expériences du développement ?

en tant qu'universitaire : fondateur d'un pôle de compétitivité au service du développement de la recherche dans les entreprises ferroviaires et automobile qui a soutenu plus de 150 projets représentant des investissements de près de 1 Md€, particulièrement dans la création de plates-formes d'essais et d'un institut de recherche technologique,

en tant que chrétien engagé dans les CEAS : deux livres blancs (réussite scolaire, développement du valenciennois)

en tant que président du Secours Catholique diocésain autour du nouveau projet de la délégation : "osons construire une société fraternelle" avec les bénévoles, les salariés et les personnes accueillies dans nos équipes

- comment voyez-vous le rôle du Secours dans le développement social des territoires et notamment ici à Denain ?

la société d'aujourd'hui nous pousse à l'individualisme, à développer sans cesse nos besoins matériels, à privilégier la réussite individuelle sans prendre en considération les conséquences sociales..., à abandonner les références morales,

les communautés locales (paroissiales, dans les mouvements) redonnent du sens à la vie car elles recréent du lien entre les personnes

l'église réunit des chrétiens voulant vivre concrètement foi, espérance et charité : là est la source d'un nouveau vivre ensemble plus fraternel, plus écologique

le Secours s'engage dans ce sens en définissant son projet de délégation "osons construire ensemble une société fraternelle", avec des partenaires qui partagent notre vision commune (CCFD, SNC...)

Diaconia 2013 est une chance pour tous les chrétiens : remettre le service du frère au centre de nos vies.

 

 

La commission Liturgie :

coin de prière marial tout au long de la journée

messe à 11h présidée par Mgr Garnier

vêpres à 16h15

 

Commission Comunication

Article publié par com com • Publié le Dimanche 05 mai 2013 • 4237 visites

keyboard_arrow_up